Présentation de la Paroisse

banos coudures eyres moncube montaut sarraziet toulouzette Ste Quitterie Ste Catherine St Pierre de Brocas St Pierre St Barhhélemy St Martin St Michel Montsoué St Laurent Ste Madeleine Fargues St Martin Cauna St Barhhélemy Bas-Mauco Lamothe St Hippolyte

La paroisse Notre Dame du Mont Carmel est née en 1996, suite au découpage du diocèse en 35 paroisses pour tenir compte de l’évolution de la population, du nombre de prêtres disponibles et des découpages administratifs.

Située sur les rives du fleuve Adour et de son principal affluent le Gabas aux confins des régions landaises de la Chalosse et du Tursan,  la paroisse s’étend sur 16 villages ou relais paroissiaux et compte environ 12 000 habitants.

La paroisse compte :

18 clochers : Audignon, Aurice, Banos, Cauna, Coudures, Dumes, Eyres-Moncube, Fargues, Lamothe, Montaut ( Sainte Catherine et Saint Pierre de Brocas), Montgaillard, Montsoué ( églises de Boulin et Bahus-Juzanx), Saint-Sever (église abbatiale et Sainte Eulalie),  Sarraziet, Toulouzette

Un village dont l’église est dans une salle polyvalente, Bas-Mauco.

2 chapelles : Péré ( St Sever), Lagastet ( Aurice) ,

2 oratoires : Notre Dame des Pins (Aurice) , Notre Dame du Pouy (Montsoué)

D’autres curiosités existent sur la paroisse :

4 chapelles funéraires en plein champ : familles Lamarque à Eyres-Moncube, Huc et Dubalen à Montsoué, Joie à Fargues

des chapelles domestiques : une intacte au Baqué à Dumes , d’autres dénaturées : à Guillon à Aurice, à Carti à Montsoué…

Du début de la christianisation de la paroisse nous n’avons aucun document.

Sous l’empire romain, la Gascogne, conquise par Crassus en 56 avant Jésus Christ, constitue au 2 ème siècle après Jésus Christ la Novempopulanie. A cette époque,  comme dans chaque région de l’empire romain, un diocèse est institué dans chaque civitas : Aire et Dax. Il peut être envisagé que le développement des paroisses  s’est faite à partir des villae romaines telles celles d’Augreilh, quartier de la ville de Saint-Sever aujourd’hui, les propriétaires attribuant  une pièce de leur maison au culte divin. 

Les racines chrétiennes attestées remontent au 4 ème siècle autour de 4 Saints :

  • Saint Sever, éponyme de la ville de Saint-Sever
  • Saint Girons à Hagetmau
  • Sainte Quitterie à Aire sur Adour
  • Saint Vincent de Xaintes, premier évêque de Dax au 3 ème siècle

Vers 668, quelques moines, disciples de Saint Amand, s’installent sur le tombeau de Saint Sever et de sa petite église qui l’abritait.

Le 14 septembre 988 est fondée l’abbaye de Saint-Sever par Guillaume Sanche avec pour  premier Abbé Salvator. Les moines venaient-ils de Cluny ou de Leyre  (Pampelune en Navarre) ?

La région appartenant au royaume de Navarre et plus précisément au duché d’Albret, par ordonnance du 19 juillet 1561, Jeanne d’Albret autorise le calvinisme. Montgaillard, un des relais de notre paroisse, devient une paroisse protestante.  Cette même année, Catherine de Médecis, régente, charge Montluc de ramener l’ordre entre les deux camps ennemis. La guerre civile de 36 ans se décompose en 8 guerres de religion.

Le protestant Montgomery, soutenu par les Anglais, ravage les Landes. En 1569, il saccage à Aire-sur-l’Adour deux abbayes et massacre deux prêtres. Son coreligionnaire Thoiras pille et brûle en quatre jours trente églises landaises dont les bâtiments du couvent des Jacobins de Saint-Sever,  et toute la Chalosse où deux cents moines et prêtres sont massacrés. À la la paix de Saint Germain en Laye, en 1570, deux cents églises landaises sont détériorées. Ce n’est qu’en 1598, avec la signature de l’Edit de Nantes qui accorde de nombreux avantages aux Réformés, qu’Henri III de Navarre devenu le Roi de France Henri IV, mettra un terme aux guerres de Religion.

Les Paroisses

Retrouvez toutes les informations pratiques de votre paroisse

Rechercher un horaire de messe Rechercher